JE NE ME SENS PAS PRET(E) … 3 IDEES REÇUES A BANNIR

5 TACTIQUES INCONTOURNABLES POUR TROMPER L’ENNUI
10/03/2016
VENTRE PLAT : 5 ASTUCES A APPLIQUER AU QUOTIDIEN
13/03/2016

JE NE ME SENS PAS PRET(E) … 3 IDEES REÇUES A BANNIR

Stressé à l’annonce d’un entretien d’embauche, un examen, un concours ? Rien de grave à cela, mais la question est comment y REMEDIER ? Voilà 3 principes à suivre pour relativiser :

 

1/ ON NE JOUE PAS SA VIE (dans 92% des cas)

Première chose à se mettre en tête : « je ne vais PAS mourir parce que je n’ai RIEN à perdre ». Chaque expérience est une nouvelle leçon apprise, positive ou négative. Par exemple, je vais tenter pour la première fois de passer un entretien aux USA d’ici quelques mois (négociation de mon premier poste, d’un Visa et d’un salaire en prime) … facile à dire mais à faire

Pour vous il s’agit plutôt d’un passage devant un jury ? une autre situation peu banale ? Pas de P-A-N-I-Q-U-E : on respire et on prend du recul. On se prépare au maximum (oui parce que tout est bon pour se rassurer) et on y va avec une seule idée en tête non-négociable : ça va le faire !

 

2/ ON EST JAMAIS PRET(E), DONC ON FONCE 

Parce que tomber sur un sujet d’exam incompréhensible, débouler à un entretien sans savoir sur qui on va tomber, passer devant un jury qui vous charcute pendant 30 minutes au minimum n’est jamais agréable (voir pire). Pourtant, il n’y a qu’une chose à faire : se lancer ! On reste confiant, parce que, comme le rappelle le point précédent, on apprendra quelque chose quoiqu’il arrive.

 

3/ QUI NE TENTE RIEN N’A RIEN

Coup de chance ? Karma ? Ange Gardien ? Etre spirituel non-identifiable ? On se met  la pression pendant des mois, pour finalement … pas grand chose.

Cas pratique : Moi. D’abord j’ai décroché un stage inattendu dans une entreprise en Angleterre (merci le networking) et ensuite, au bout d’un mois et après la présentation de mon travail acharné, surprise ! Voilà qu’on me propose un Job ! Je n’y croyais pas moi-même.

Le secret : on se donne à 100% ! Alors on n’arrêter pas de manger, de dormir ou même de se rayer sa vie social sur Facebook. Il faut simplement garder en tête que l’on travaille d’abord pour nous : on peut devenir pro dans le domaine que l’on souhaite si on y met assez de volonté, d’énergie et de recherches. Résultat : on épate la galerie (un jeu d’enfants n’est-ce pas ?) Et ça marche pour le boulot, les concours, les projets perso, etc. Magique me direz-vous.

 

Alors, prêt à relever ton défi personnel et sauter le pas avec le sourire ? Oui parce que le sourire, dans tout ça, il fait beaucoup, surtout quand on a le trac, en effet même une copie blanche peu apprécier l’effort !

(Visited 109 times, 1 visits today)

Comments are closed.

Show Buttons
Hide Buttons