COMMENT 1 AN A L’ETRANGER M’A OUVERT LES YEUX SUR 2 QUALITES INDISPENSABLES ?

COMMENT CHALLENGER VOS STEREOTYPES SUR L’AVENTURE EN 2 RUBRIQUES SEULEMENT !
22/04/2016

COMMENT 1 AN A L’ETRANGER M’A OUVERT LES YEUX SUR 2 QUALITES INDISPENSABLES ?

« A ta place, je ne sais pas si j’aurais pu partir tout seul, comme ça, sur un coup de tête, dans un pays inconnu et me débrouiller en ne parlant que brièvement la langue ». Papa

Courage ou Folie ?

Et  si  le  secret  de  la  Réussite  était  tout  simplement  d’arrêter  

de  trop  réfléchir  et  de  se  faire  Confiance ?

CONTEXT :

 J’ai débarquais en Angleterre il y a 9 mois de cela, sans logement, sans connaissance et avec comme simple repère, la date de ma rentrée universitaire et un couch surfing pour ma 1ère nuit sur place.

Humaine, tout comme vous, je dois vous avouer ce qui a traversé mon esprit plus d’une fois : et si je décevais mes parents en rentrant bredouille à la maison ? que penseraient-ils en cas d’échec ? Comment vais-je faire en cas d’imprévu ? Oui, l’inconnu fait peur. Mais qu’en était-il de ce sourire, de ce moral boosté à son top et de ces objectifs fixés avant le Grand départ ?

A l’heure d’aujourd’hui, je peux vous affirmer que ma plus grande peur était de me décevoir moi-même. Me laissant freiner par des peurs inexplicables, résonnant comme des excuses pour ne pas sauter le pas et rester dans mon petit confort quotidien.

Alors votre question est sûrement la suivante : comment garder le sourire, le moral et une motivation à toute épreuve lorsque l’on décide de faire son sac et de partir à des centaines voir des milliers de kilomètres de chez soi, avec toutes les pensées négatives (appréhensions, a priori, stéréotypes) qui nous accompagnent  ?

La réponse est simple. On y va. Je veux dire la chose à faire est de foncer ! Facile à dire, mais à faire …. Pour vous convaincre, voilà 2 choses que j’ai appris en étant livrée à moi-même ces 9 derniers mois.

 

#1 LA SOLITUDE : COMMENT LA DOMPTER ? Lady_admiring_the_Grand_Canyon_uhd

La solitude est généralement considérée comme un ennemi de taille. Dans mon cas, être entouré de mes proches est vital. Alors qu’en est-il lorsque notre famille et amis nous manquent et que l’on a tout quitté pour partir à l’Aventure ?

Mon séjour en Angleterre m’a prouvé que savoir gérer la solitude devient vite votre meilleur atout  parce qu’il vous permet de vous poser les vraies questions :

  • réfléchir au sens de la vie, ça vous parle ?
  • à vos objectifs personnels ?
  • à ce qui vous importe vraiment à chaque fois que vous vous levez le matin ?

Et bien la solitude c’est ça : c’est cette fameuse situation que je tentais généralement de fuir (oui trop d’amis et de travail, pas assez de temps). Mais si savoir ce que l’on veut et où on veut aller était à la base de tout ?

 

Se fixer des objectifs : pourquoi ? 

Lorsque l’on arrive dans une nouveau pays, avec de nouveaux repères, se fixer des objectifs est primordial pour entretenir son moral et avancer dans le bon sens. Un objectif n’a pas à être très compliqué. Par exemple, parmi les premiers objectifs que je m’étais fixés en arrivant :

  • aller au sport 3 fois/semaine
  • trouver un contrat étudiant
  • entretenir mes relations amicales/amoureuse à distance
  • être productive : c’est comme cela que je me suis enfin lancée dans l’Aventure Beaten Trails, un projet qui me trottait dans la tête depuis plus d’un an.

Bref, chaque objectif dépend de la personne en question. Mais le conseil est le suivant : faites-vous confiance ! Pourquoi se fixer de petits objectifs quand des plus ambitieux vous donne la patate et une motivation à toute épreuve ? Etre seule m’a permis de revoir la manière dont je considérais le temps et ces fameux objectifs. Passer du temps avec mes amis et ma famille reste primordiale à mes yeux. Toutefois, aujourd’hui, passer du temps avec moi-même et me challenger personnellement m’apporte un peu plus chaque jour. J’ai donc rehausser la barre concernant l’ambition de mes objectifs initiaux. Aujourd’hui, je veux :

  • Faire de ce blog quelque chose de spécial : vous inspirez, partagez avec vous mes Aventures et vous transmettre les leçons que j’ai apprises pour vous poussez encore plus loin
  • Montez mon business : j’ai décroché il y a un mois mon premier client pour un projet marketing. Une petite fierté qui est le début d’une longue série je l’espère.
  • Réussir ma dernière année de master et surtout ce fameux mémoire.

Vivre ou simplement visiter un autre pays, voir même une autre ville vous ouvre la porte à de nouvelles perspectives, probablement à la réalisations de nouveaux projets. Et si “Partir à l’Aventure 100% Confiant” n’était pas forcément lié à prendre l’Avion et faire sa valise, mais simplement sortir de sa petite routine quotidien et se challenger ? 

 

#2 DEBROUILLARDISE : ET SI LA SOLUTION ETAIT SOUS VOTRE NEZ ?IMG_0631

Débarquer dans un pays étranger pour s’y installer inclus nombre de missions (presque) IMPOSSIBLES – à première vue :

  • Trouver un logement et gérer la paperasse en question
  • Se refaire un cercle d’amis
  • Aller à l’université et valider son année
  • Gérer des situations délicates, le tout dans une langue qui n’est clairement pas la nôtre (vive la colocation ou les problèmes avec son propriétaire par exemple).

Alors comment ai-je fait pour considérer chaque obstacle rencontré lors de cette aventure comme une opportunité à saisir afin d’en apprendre un peu plus sur moi-même ?

Comme vous le savez, on ne connaît pas ses limites ni même certaines de ses qualités avant de les avoir exploitées. L’exemple qui me vient en tête a été une stupide panne de voiture.

PROBLEME : Comment gérer une situation inconnue quand on a ni le vocabulaire (anglais) relatif au problème en question, ni les connaissances mécaniques nécessaires et qu’en plus de cela, le temps est contre vous et vous devez trouver une solution rapidement.

A votre avis, comment un imprévu aussi simple que celui là a pu booster ma confiance ?

Etape 1 : après avoir passé quelques minutes à m’apitoyer sur mon sort, à pleurer un bon coup et à me rappeler que mon compte en banque était à sec, il a été temps de trouver une solution.

Etape 2 : lorsqu’il s’agit de gérer un imprévu, la première solution est de relativiser : je suis vivante, le bus existe, je ne suis pas seule (merci le soutien de la famille). Sans ça, chaque problème à sa solution, en théorie.

Etape 3 : alors en pratique, qu’est-ce que ma super Maman ferait dans le même cas ? Appeler l’assurance, un garage, demander des devis ou quelque chose comme ça. Je suis tout aussi capable de le faire et ce, même en anglais avec un bon dictionnaire.

Etape 4 : faire marcher ses contacts, peut-être qu’ils pourraient m’aider d’une manière ou d’une autre ? Et Bingo, la solution était dans mon répertoire téléphonique. Et quelques jours plus tard, le problème de batterie était de l’histoire ancienne.

Ce qu’il faut retenir 

A. Quand notre premier réflexe est de s’effondrer, pensez à la première personne à qui vous demanderiez de l’aide et imaginez ce qu’elle ferait à votre place.

B. Dans le cas où personne ne vous vienne en tête, imaginez-vous Indiana Jones ou une autre référence cinématographique qui pourrait avoir un impact positif sur votre imagination !

L’histoire de la voiture est un exemple comme un autre, parce que des petits problèmes au quotidien, on en rencontre aussi bien chez nous qu’à l’étranger.

Alors pourquoi considérer la localisation comme une excuse ? la langue peut-être ? ou la fameuse solitude ?

 

EN RESUME :

Non, partir à l’Aventure, ce n’est pas se laisser déstabiliser par un petit (ou gros) imprévu mais bien apprendre à trouver des solutions adaptés et adaptables. C’est en apprendre beaucoup plus sur ce dont on est vraiment capable. En effet, « survivre en Terre Inconnue » est à la portée de tous ! Il vous suffit juste d’un petit brin d’imagination, d’un peu de recul et de toute la sincérité qui vous caractérise. Et vous serez surpris à quel point les éléments (matériels comme humains) autour de vous peuvent d’un seul coup tourner en votre faveur et vous faire pousser des Ailes !

 

Alors prêt à tenter l’Aventure ?

Je suis sûr que ce ne sont pas les seules qualités auxquelles on peut penser lorsqu’il s’agit de faire face à des situations inconnues. Selon vous, à quoi d’autre peut-on penser ?

(Visited 106 times, 1 visits today)

Comments are closed.

Show Buttons
Hide Buttons